Modèle pv assemblée générale association


La résolution de l`Union pour la paix, également connue sous le nom de «plan Acheson», a été adoptée le 3 novembre 1950, après quatorze jours de discussions de l`Assemblée, par un vote de 52 à 5 (la RSS de Biélorussie, la Tchécoslovaquie, la Pologne, l`URSS et la RSS d`Ukraine), avec 2 abstentions (Argentine et Inde). [2] dans les jours de clôture des discussions de l`Assemblée menant à l`adoption de 377 A, le délégué des États-Unis à l`ONU, John Foster Dulles, a fait spécifiquement référence à la guerre de Corée en tant que motivateur principal dans le passage de la résolution: «ma délégation se sentait… qu`il n`était pas nécessaire de réviser la Charte, qui lui-même offrait les moyens de veiller à ce que ses principes soient appliqués… Le projet de résolution ne porte pas atteinte à la compétence, aux responsabilités ou aux pouvoirs du Conseil de sécurité. Le Conseil devrait remplir son rôle; Si elle le fait, il sera adéquat… Toutefois, si, pour une raison quelconque, elle ne remplit pas son rôle, l`Organisation des Nations Unies ne sera pas paralysée. Une session extraordinaire [d`urgence] de l`Assemblée générale peut être convoquée dans les vingt-quatre heures et l`Assemblée… peut discuter et adopter toutes les recommandations qui paraissent nécessaires au maintien ou au rétablissement de la paix et de la sécurité. ” [28] certaines des principales déclarations faites lors des discussions de l`Assemblée sur le 377 A, en séance plénière, comprennent: [16] [17] [18] [19] invoqué par l`Assemblée générale demande URSS (A/6717) et vote (98-3-3) invoqué par la résolution 119 du Conseil de sécurité. Bien que l`Union pour la paix ait été promulguée à cause des vetos soviétiques, sa première utilisation a été, de manière inattendue, contre deux membres de l`OTAN. [32] la première session extraordinaire d`urgence de l`Assemblée a été lancée par un vote de procédure du Conseil de sécurité sur sa résolution 119 du 31 octobre 1956 [33], à la suite de la crise de Suez, qui a débuté le 29 octobre 1956. La France et le Royaume-Uni ont été les deux seuls membres du Conseil à voter contre l`adoption de la résolution 119 du Conseil et ont également été, avec Israël, les principaux antagonistes du conflit avec l`Egypte; un conflit que les États-Unis voulaient mettre fin. Les réunions de la session ont eu lieu entre le 1er novembre et le 10 novembre 1956.

Des sessions spéciales d`urgence ont été convoquées dans le cadre de cette procédure à dix reprises, la plus récente étant convoquée en 1997. Cependant, contrairement aux ESSs précédents, le dixième ESS a été «ajourné» et «repris» à maintes reprises, au cours des dernières années, et il reste ajourné. En effet, plus de dix «réunions» distinctes ont été tenues par l`Assemblée, alors qu`elles siègent au dixième SSE, depuis 2000. [4] la résolution 377 A de l`Assemblée générale des Nations Unies (AGNU), [1] la résolution «unir pour la paix», stipule que, dans tous les cas où le Conseil de sécurité, en raison d`un manque d`unanimité parmi ses cinq membres permanents, n`agit pas comme requis pour maintenir la paix et la sécurité internationales, l`Assemblée générale examine immédiatement la question et peut émettre toute recommandation qu`elle juge nécessaire pour rétablir la paix et la sécurité internationales. Si elle n`est pas en session au moment où l`Assemblée générale peut se réunir en utilisant le mécanisme de la session extraordinaire d`urgence. Invoqué par l`Assemblée générale demande Qatar (A/ES/10/1). “Nous basons nos arguments sur la disposition fondamentale énoncée à l`article 10 de la Charte, à savoir que l`Assemblée générale peut débattre et formuler des recommandations sur toutes les questions relatives aux pouvoirs et fonctions de tout organe de l`Organisation des Nations Unies — et, par conséquent, d`un organe tel que le Conseil de sécurité, sauf disposition contraire. Mais deux exceptions sont prévues. La première, qui s`applique à toutes les questions, se trouve à l`article 12, paragraphe 1, qui stipule que lorsque le Conseil de sécurité examine ces questions ou exerce ses fonctions à son égard, l`Assemblée générale ne fait aucune recommandation…